Parcours

Une artiste dans l'âme

Dès sa jeunesse, la création a été présente; Anne-Marie Chagnon dessinait, écrivait des poèmes, sculptait, jouait d’un instrument de musique.

Ses parents encourageaient Anne-Marie Chagnon, ses deux sœurs et son frère à user et donner libre cours à leur imagination, tant au niveau mécanique que par la liberté d’expression.

Les bijoux sont arrivés dans sa vie à partir du moment où comme jeune fille, elle eut envie d'en porter. En 5e année du primaire, elle portait des boucles d’oreilles qu'elle avait elle-même soudées!

Maîtriser un savoir-faire unique

Anne-Marie Chagnon a commencé à créer des bijoux destinés à la vente alors qu’elle était encore aux études - à l'université, en arts visuels. À l'époque, elle créait des bijoux en... pâte polymère. Elle sculptait et modelait chaque bijou de ses propres mains, une pièce à la fois, exigeant des centaines d'heures de travail et une application sans borne.

Parmi les disciplines artistiques pratiquées par Anne-Marie Chagnon, la sculpture se distingue. Entre sa formation universitaire encadrée par des maîtres, la création de bijoux sculptés et sculpturaux et sa réflexion artistique, elle développe un savoir-faire unique qu'elle continue de parfaire.

Les mains d'Anne-Marie Chagnon, ses yeux, son cerveau, son instinct, sa coordination, sont forts de plus de 10 000 heures de pratique. Selon la règle de Malcom Gladwell, l'artisane elle est passé maître de son art.

Bâtir une entreprise

L'artiste dans l'âme provient aussi d’une culture familiale entrepreneuriale très forte. Toute petite, elle ne se demandait pas ce qu'elle allait faire comme travail, mais plutôt ce qu'elle allait bâtir.

Cette voie se trace lorsqu'Anne-Marie Chagnon découvre la technique artisanale de la cire perdue, qui consiste à utiliser une sculpture originale en cire pour obtenir des pièces de grande précision. Grâce à pratique, l'artiste peut faire des assemblages beaucoup plus élaborés à partir d'une grande diversité de ses propres pièces!

Son père finance sa première production d'étain. Sa mère met aussi l'épaule à la roue et devient sa première représentante commerciale. Dès l’âge de 19 ans, Anne-Marie Chagnon embauche une amie qui l'aide avec l’assemblage des bijoux. Il n'en fallait pas plus pour que l'entreprise soit fondée.

Se forger une renommée internationale

Bien implantée au Québec et déjà présente dans le reste du Canada et aux États-Unis, Anne-Marie Chagnon se forge rapidement une renommée internationale. Cette dernière s'accroît encore davantage grâce à un partenariat avec le Cirque du Soleil.

En 2002, dans le cadre de ses études en arts visuels, Anne-Marie Chagnon produit une série de bijoux pour... la langue! Ces créations audacieuses sont exposées comme photographies dans le cadre du festival annuel CONTACT, à Toronto, et sont choisies comme Choix de la critique du Globe and Maill. Le géant du spectacle l'y remarque et lui ouvre ses portes. Pendant 10 ans, Anne-Marie Chagnon réalisera pour le Cirque du Soleil des créations qui seront vendues dans ses boutiques aux quatre coins de la planète.

Aujourd'hui, la renommée internationale d'Anne-Marie Chagnon n'est plus à faire. L'artiste a même représenté le Canada à l'Exposition universelle de Shanghai en 2010.

Grandir et rester fidèle à soi-même

À travers les années, au-delà des époques, malgré la croissance, l'artiste et entrepreneure engagée reste fidèle à sa conviction : être soi-même, c'est remarquable.

En création, cela signifie offrir aux femmes les bijoux qui jaillissent de ses mains, en toute authenticité. Anne-Marie Chagnon crée sans contrainte, soucieuse non pas des tendances mais d'injecter le meilleur d'elle-même dans chacune de ses créations.

En affaires, cela signifie maintenir toutes ses activités à son atelier de Montréal, siège social de l'entreprise. Pour Anne-Marie Chagnon, assumer toutes les étapes de la création, de la production et de la mise en marché des bijoux à partir de l'atelier est garant d'une qualité supérieure et conforme à ses valeurs.

Des créations qui font du bien

Contribuer : c'est le choix qu'a fait Anne-Marie Chagnon en décidant de réaliser toutes les étapes de sa production au Québec et en y faisant croître son entreprise. Contribuer au rayonnement international culturel, artistique et économique du Québec. Contribuer à son milieu de vie, en soutenant des dizaines d'organismes à but non lucratif chaque année.

L'engagement dans la communauté est une valeur chère à Anne-Marie Chagnon. Au fil du temps, selon la volonté de fondatrice et présidente, l'entreprise a développé un programme d'engagement dans la communauté en trois volets : les ventes d'atelier-bénéfices, les commandites et les collections-bénéfices.

Les collections-bénéfices courantes sont la collection des Bijoux porteurs d'espoir, qui contribue à la recherche sur le cancer de l'ovaire, et la Collection Tapis Rouge, qui appuie le rayonnement international du cinéma indépendant québécois.

De touchantes reconnaissances des pairs

La place de l'engagement dans son modèle d'affaires a contribué à faire d'Anne-Marie Chagnon la Femme de mérite 2015 du Y des Femmes de Montréal dans la catégorie Entrepreneuriat. Fait cocasse, le Y avait demandé à Anne-Marie Chagnon en 2011 de créer le prix remis aux lauréates, un bijou exclusif. Elle a donc reçu son propre bijou en guise de prix!

Pour l'artiste, les reconnaissances des pairs parmi les plus marquantes sont celles d'Iris Apfel et de Nathalie Bondil.

La première est venue alors que la légende vivante du style et de la mode a elle-même sélectionné les créations d'Anne-Marie Chagnon pour faire partie de la collection d’œuvres vendues au Peabody Essex Museum.

La seconde est venue en 2015, année marquant les vingt ans de création d'Anne-Marie Chagnon. La directrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal acceptait de préfacer son exposition Rétrospective : 20 ans d'histoire en bijoux, offrant à l'artiste un cadeau bien précieux.

20 ans de création

D'abord reconnue comme artiste bijoutière, Anne-Marie Chagnon est d'abord et avant tout une artiste multidisciplinaire. L'art, le dessin, la sculpture, font partie du processus créatif de ses bijoux. Le langage pictural s'est taillé naturellement une place de choix dans l'œuvre de l'artiste.

Avant-gardiste, coloré, audacieux ou expressif, son style unique ne laisse personne indifférent. Après vingt de création de bijoux, l'artiste au talent hors norme continue de surprendre par sa créativité foisonnante.

Pour souligner cet anniversaire, on a offert à Anne-Marie Chagnon de réaliser deux expositions inédites. Rétrospective : 20 ans d'histoire en bijoux a permis de constater l'ampleur et l'évolution de sa créativité tandis que Amorce a constitué sa toute première exposition solo de toiles.

Site web des 20 ans

Une nouvelle ère s'ouvre

Après vingt ans, une nouvelle ère s'ouvre. Enracinée à Montréal et ouverte sur le monde, Anne-Marie Chagnon a souhaité amorcer ce nouveau chapitre en renouvelant sa signature.

Cette signature devait exprimer la force de la fusion entre sa créativité, inimitable, et son savoir-faire, maîtrisé.

Un prénom. Un trait d'union. La distinction par le détail. Remarquablement asymétrique, à l'image de ses bijoux. Comme un pied-de-nez aux conventions, à l'image de son œuvre. Parfaitement imparfaite, à l'image de la nature et des humains, qui l'inspirent. Différente et fière de l’être, à l'image des femmes qu'elle admire.

Découvrez

sa démarche artistique

Visiter l'antre de l'artiste

Restez à l'affût!

En plus de recevoir des invitations VIP pour nos événements, vous serez à l'affût des dernières nouvelles et des plus récentes collections!

M'abonner à l'infolettre